Trail des Hautes Falaises

03/10/2017 22:54


 Ce dimanche 1er octobre se déroulait le 9ème trail des Hautes Falaises à Sassetot le Mauconduit. 2 parcours étaient proposés l'un de 13km et l'autre de 32km. Les habitués ont pu découvrir un nouveau parcours tout autant vallonné et difficile que les précédents. De très bons résultats pour les fécampois avec notamment plusieurs podiums. Sur 274 participants, on notera tout d'abord la belle performance pour le jeune junior Simon Guignard (USGFA) qui mena la course en tête pour prendre la 1ère place au scratch en bouclant les 13km en 56'23. Il était suivi de Yannick Alexandre (CF), 3ème au général et 1er master1 ; de Stéphane Minil (CF), 4ème au général et 2ème master1 et de François Chapelle (CF) 9ème au scratch et 3ème master1. Sébastien Cuvilliez(USGFA) prenait la 13ème place au général et se classait 2ème master2, Arnaud Deparis (CF) terminait 2ème cadet et 50ème au scratch. Pour les féminines, Ester Joret (USGFA) se classait 2ème master1 (55ème au général) et Karine Charvillat (USGFA) terminait 3ème dans la même catégorie (71ème au général). Enfin, Kathy Lefort (USGFA)prenait la 1ère place chez les seniors en terminant 79ème au scratch.   

Autres résultats : 26ème Etienne Lemarchand (CF), 35ème Mickaël Joret (USGFA), 42ème Yanncik Demare (CF), 49ème Adrien Dupif (CF), 70ème Laurent Deparis (CF), 82ème Yvan Bonneville (CF), 151ème Marc Gilles (CF), 173ème Brenda Delarche (USGFA), 179ème Daniel Pastor (CF), 197ème Dominique Barrois (CF), Marie Hervieu (CF) et 252ème Jean-Marie Hervieu.             

 

S'élançaient Sabrina Levicq et David Botte sur l'épreuve des 32 km. Plus précisément 34 km les attendaient soit 2km de plus qui en fin de parcours sont une véritable épreuve pour le mental ! C'est un parcours difficile qui les attendait et pour eux une distance sur trail jamais parcourue. Le corps fut mis à rude épreuve enchainant les valleuses depuis Sassetot en passant par les petites Dalles, les grandes Dalles, Saint Pierre en Port, Eletot et Senneville. Sans oublier les passages dans les galets sur les plages des petites Dalles et de Saint Pierre en Port. C'est au final 700m de dénivelé qui seront une souffrance physique causant traumatismes musculaires et notamment crampes pour David Botte qui, sur la fin de course, ne peut que constater impuissant la remontée de ses concurrents. Il mettra 4h05 pour venir à bout de ces 34 km ; quand à Sabrina Levicq elle finira en 4h10 mais sur ce type de course, terminer était déjà une petite victoire.